Service professionnel et rapide depuis 1972
15678 Cabot Trail, Chéticamp, N.-É. B0E 1H0
Appelez en tout temps!
902-224-3422
Heures de bureau
Lun. - ven. 9h à 14h30
Disponible 24h / 24
Lignes toujours ouvertes
Close
15678 Cabot Trail, Chéticamp, N.-É. B0E 1H0
Appelez en tout temps!
902-224-3422
Heures de bureau
Lun. - ven. 9h à 14h30
Disponible 24h / 24
Lignes toujours ouvertes

Sarah Catherine MacKinnon

Sarah Catherine MacKinnon

Sarah Catherine MacKinnon, connue affectueusement sous le nom de Sally, est décédée paisiblement à Inverary Manor, Inverness, le dimanche 11 février 2024, à l’âge de 83 ans, entourée de sa famille aimante. Elle est née le 17 janvier 1941 à Margaree Harbour, en Nouvelle-Écosse. Ses parents, John Lauchlin et Rebecca (Dunn) MacKinnon, ainsi que ses frères et sœurs, Myles (Marge Dee), John (Mary Clark), Carmella (Michael Leblanc) et Christena (Roy Cameron), l’ont précédée dans la tombe.

Sally laisse dans le deuil son frère Angus (Anne Chiasson), son beau-frère Roy Cameron, sa sœur jumelle Marie (Jim Guilford) et une vaste famille élargie de 28 nièces et neveux, plus de 50 arrière-nièces et neveux et, fait remarquable, quelques arrière-arrière-petits-nièces et neveux, qui étaient tous chers à son cœur. Elle était une fille, une sœur, une tante et une amie dévouée, faisant toujours passer les besoins des autres avant les siens. Son sourire chaleureux apportaient réconfort et joie à tous ceux qui croisaient son chemin. Sally parlait avec affection de son enfance sur la ferme familiale de Margaree Harbour, où Marie et elle se partageaient les tâches ménagères. Sally évitait volontiers le panier à vaisselle et le ménage pour rejoindre « papa » dans l’étable, où elle cultivait son amour des animaux et développait une solide éthique du travail, à l’image de celle de ses parents, de ses frères et de ses sœurs. Elle a appris la valeur du courage et de la détermination auprès de ses parents et de ses frères et sœurs plus âgés, qui travaillaient sans relâche pour subvenir aux besoins de leur famille et conserver leur gagne-pain.

L’éducation de Sally dans la ferme familiale a jeté les bases du travail acharné et de la détermination inébranlable qui allaient caractériser sa vie d’adulte. Les expériences de son enfance lui ont inculqué un profond sentiment de gratitude pour ses racines écossaises du Cap-Breton et un amour profond pour sa famille et sa communauté. Pour Sally, il n’y avait pas de meilleur endroit que son chez-soi.

Sally était une femme profondément croyante, trouvant réconfort et force dans sa dévotion à Dieu et à la Sainte Vierge Marie. Tout au long de sa vie, elle a effectué des pèlerinages à Fatima, Medjugorje et Sainte-Anne-de-Beaupré, cherchant à approfondir son lien spirituel. Avec un cœur débordant d’amour et de générosité, Sally a tendu une main secourable aux moins fortunés, apportant soutien et assistance aux enfants et aux familles dans le besoin. Par le biais de programmes de parrainage, elle a veillé à ce que les enfants du monde entier aient accès à l’éducation, aux soins de santé et aux produits de première nécessité, dans l’espoir de les aider à s’assurer un avenir meilleur.

La vocation professionnelle de Sally était celle de technicienne de laboratoire, une vocation qu’elle a embrassée avec fierté, expertise et dévouement. Elle s’est formée à l’hôpital Saint Martha’s d’Antigonish pendant les années de formation de ce métier en Nouvelle-Écosse. Ayant vu sa tante, Sœur Mary Carmel, et sa sœur Chris devenir infirmières à Saint Martha’s, Sally a humblement tracé sa propre voie dans le programme de technicien de laboratoire du même établissement. Au début de sa carrière, Sally a joué un rôle essentiel dans la mise en place de services de laboratoire dans les hôpitaux d’Inverness et de Chéticamp, ce qui lui a permis de rester proche de ses parents bien-aimés, de sa communauté et de sa ferme. Son esprit d’aventure l’a amenée à travailler au laboratoire de l’hôpital de Trail, en Colombie-Britannique, avant de revenir en Nouvelle-Écosse, où elle a trouvé sa place permanente à l’hôpital pour enfants IWK de Halifax. Après avoir pris sa retraite en tant que responsable du laboratoire de l’IWK, Sally a passé les mois de printemps et d’automne à Margaree, dans la propriété familiale, et a adoré la liberté que lui procurait le fait de n’avoir rien d’urgent à faire pour quitter la plage les jours d’été. Les plus jeunes du clan savaient que Sally avait toujours un ‘freezie’ qui les attendait lorsqu’ils venaient, ce qui incluait naturellement une boisson de choix pour les parents. Qu’elle ait les pieds plantés dans le sable de la plage MacKinnon ou qu’elle se réchauffe sur la porte du poêle à bois de la cuisine, se réunir en famille est tout ce dont Sally avait besoin.

Sally restera dans les mémoires pour son esprit humble, sa foi inébranlable et son amour profond pour sa famille et sa communauté. Ses actes de service, sa nature généreuse et sa compassion pour les plus démunis continueront d’inspirer tous ceux qui ont eu le privilège de la connaître.

La famille de Sally tient à remercier le personnel dévoué de The Birches, à Musquodoboit Harbour, et du Inverary Manor, à Inverness, pour les soins qu’ils ont prodigués à Sally. Une messe funéraire pour célébrer la vie de Sally aura lieu à l’église St Michael, East Margaree, le samedi 17 février 2024. Les visites auront lieu de 10h00 jusqu’à l’heure de la messe funéraire à 11h00. Au lieu de fleurs, des dons peuvent être faits à la Société Alzheimer ou à la Société canadienne du cancer.

Repose en paix, chère Sally. Tu nous manqueras beaucoup… Et les soucis de demain peuvent attendre que cette journée soit terminée.

Envoyez vos condoléances

Notez : Tous les champs sont requis. Les condoléances sont reçues et revues par le personnel du Salon funéraire de Chéticamp et publiées deux fois par semaine. Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Options de condoléances

Sélectionnez la façon dont vous souhaitez que vos condoléances soient traitées par le Salon funéraire de Chéticamp.

Envoyées à la famille seulement
Envoyées à la famille et publiées sur ce site Web

Le bouton SOUMETTRE demeure inactif jusqu'à ce que le champ de sécurité « Je ne suis pas un robot » soit complété.